Piloophaz:Absence (feat. Arom)

From Lyriki
Jump to navigation Jump to search
“Absence (feat. Arom)”
Artist: Piloophaz
Albums: Nature Morte
Lyricists: Piloophaz


J’aurais aimé être mort né pour traumatiser ses rempas !
Devenir ainsi à leur envie de procréer le seul rempart,
Ca part de rien de sombres histoires de familles pourtant futiles,
A la réconciliation chacun préfère une haine subtile.
Subterfuge pour ne pas connaître ses tords même si le vrai me torturait,
Orgueil et stupide tatoués, je me suis senti floué.
Ecroué dans une geôle de mépris à cause d’un bout de papier.
Je suis pas devenu ce que t’as voulu, je l’ai bien compris mais pas de fautes a expier.
Les pieds sur terre, la tête dans les nuages, refusant cette vie d’adulte,
J’ai pas le courage, dans ma cage y’a trop de tumultes.
Je multiplie les phrases assassines, pousse à sa cime l’hypocrisie,
La haine se sème quand le fruit de l’amour est trop aigri.
Grimer ses sentiments est bien plus simple que de s’affirmer,
Mais être sincère à en souffrir est bien plus sain que de se la fermer.
Hermétique je demeure, baisse les yeux ou bien les fronces,
Vois l’intérêt comme un affront, nouvel esprit faible qui renonce.
Une once de communication parfois pointe son nez,
Quand de leurs fornications, souvenirs et cicatrices sortent sonnées.
On est identique, la nature veut ça, maman arrête pas de le dire,
Les liens comme la pessa, facile à salir ça se déchire !
Que ma mère en pâtisse, c’est surtout ça qui m’attriste,
Je suis qu’un petit con sans charisme, aux antipodes de l’artiste !
Lire mes textes t’as jamais voulu, vas savoir comment j’évolue,
C’est pas que je t’aime plus, mais des fois, je te vois comme un intrus.